UVEX(8) on a f/5 Newton télescope

UVEX(8) on a f/5 Newton télescope

Postby Christian Buil » Mon Apr 08, 2019 4:22 pm

La nuit dernière, à la faveur d'une éclaircie, j'ai mis la dernière mouture de UVEX - UVEX(3) - sur mon Newton Kepler de 200 mm f/5.

Je n'étais pas repassé par cette case Newton depuis près de 2 ans. En limitant les ambitions coté résolution, en utilisant un réseau de 300 mm, soit R = 430 à 3650 A et R = 780 à 6563 A (en gros, de l'ordre de ce que l'on obtient avec un Alpy600 - mais un volume bien plus large pour UVEX et une instrument plus délicat à employer). Et en faisant aussi bien attention au fait que le champ utile est réduit (le long de la fente).

Le résultat est pas mal finalement.

En fait, si on raconte l'histoire, en 2017 j'ai fait les premiers essais de validation de UVEX avec ce Newton alors que le spectrographe n'était pas équipé d'une fente (c'était assez chaud comme manip ... !). Pour la première fois cette nuit, j'ai utilisé UVEX sur ce télescope avec un fente (35 microns de large pour mettre toutes les chances de mon coté). Donc une nouveauté dans ma campagne d'essai de UVEX.

La très bonne nouvelle, est que j'ai retrouvé en utilisant ce télescope les fameuses bandes de Huggins de l'ozone stratosphérique, que l'on commence à voir en dessous de 3350 A. Je les avaient plus ou moins perdue depuis 2017 ! C'est chose réparée à présent, yes !
La clef est peut être le rapport f/D de 5 (quasiment tout rentre ici dans la fente de 35 microns, au détriment tout de même de la résolution spectrale et de la stabilité de la forme des raies, attention). En outre, le traitement des miroirs de ce tube optique très économique est superbe pour l'observation UV, j'ai pas trouvé mieux.

Voici le spectre de l'étoile Régulus :

Image

J'ai superposer en rouge le spectre de la transmission atmosphèrique (spectre ESO) en enlevant le composante basse fréquence (la transmission de l'atmosphère chute très dur à cet endroit). La corrélation entre le spectre de Régulus UVEX(3) et celui de la transmission atmosphérique ne peut être une coïncidence (les bandes de Huggins sont les fluctuations tout à gauche - la limite UV du spectre est ici 3230 A). Rappel, la coupure de l'atmosphère se situe vers 3120 - 3150 A depuis un site de plaine.

Voici un autre exemple sur un astre plus faible :

Image

Noter le temps de pose relativement faible. Voici ce que cela donne en augmentant celui-ci (quitte à saturer la partie visible) :

Image

On retrouve les bandes Huggins, avec bien sur plus de bruit, mais aussi en superposition, des détails surement réels du spectre de l'étoile.

Un exemple sur une étoile standard, très bleue, utilisée pour étalonner les télescopes spatiaux (mais aussi terrestre bien sur) :

Image

Le spectre de cette étoile de magnitude V=7.0 se révèle propre. Difficile de dire si la dépression à 3200 A est vraiment détectée - il faudra refaire avec un temps de pose plus long.

L'étoile symbiotique AG Dra (avec malheureusement l'arrivée des nuages) :

Image

Image

Le détail à 3345 A semble réel (raie Ne V).

Un mot sur le développement de UVEX et sur la date de sortie du projet : une difficulté rencontrée concerne les flexions mécaniques. C'est propre à l'impression 3D -> difficile d'être aussi rigide qu'avec une réalisation en métal. Or, le schéma optique est particulièrement sensible aux défauts d'alignement (on utilise des miroirs), d'où une propension de UVEX au déréglée en fonction du point du ciel visé. Cela ne facilite pas l'usage...

On essaye en ce moment de remédier à cette difficulté, même si on ne pourra malheureusement pas faire des miracles. UVEX(3) demeure un projet expérimental tant qu'il n'y aura pas un UVEX(métal). Le fait que j'écrive UVEX(xxx) quant je parle de UVEX indique que l'on peut envisager de nombreuses déclinaisons du concept... La chose prend un peu de temps, mais on prévoit de publier cependant le projet avant cet été, rassurez-vous si vous souhaitez vous lancer dans ce type d'aventure (c'est une vraie aventure, un peu spéciale, je vous préviens ;-)).

Christian B
Christian Buil
 
Posts: 1269
Joined: Mon Sep 26, 2011 6:59 pm

Re: UVEX(8) on a f/5 Newton télescope

Postby Thierry Barbier » Tue Apr 09, 2019 10:58 am

Bravo pour cet article !

Je me demandais quel tube je pourrais utiliser avec UVEX (prévu entre f/8 et f/10); si en plus il marche aussi à f/5 !

Concernant la rigidité, peut être prévoir un nervurage intérieur ou extérieur... Un petit calcul de structure en plus...

Je suis sûr qu'une simple nervure de 10mm vers l'extérieur rigidifierait tout l'ensemble (et ne modifierait pas la conception de UVEX)

Je suis impatient de voir sortir le projet !
Thierry Barbier
 
Posts: 5
Joined: Tue Nov 20, 2018 3:49 pm


Return to UVEX Project

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest

x