Comète 19P Borrelly

Comète 19P Borrelly

Postby Hubert Boussier » Tue Jan 25, 2022 10:27 am

Bonjour

Une comète périodique est actuellement visible, (avec un télescope) en tout début de nuit dans la constellation de la Baleine, bien qu'elle ne soit qu'à environ 1.2UA de la Terre, sa magnitude V de 11.6 n'en fait pas une cible qui risquera de saturer vos capteurs. Comme son nom l'indique, cette comète a été découverte à Marseille par Alphonse Borrelly, au début du XXème siècle. C'est l'une des rares comètes dont on peut trouver une image car presque un siècle après, elle a été survolée par la sonde Deep Space 1 qui l'a photographiée.


Image

Image

Spectre du 20/01/2022. Lunette 110mm + LISA+Atik 414EX, 6x600s R=environ 840.

Quelques commentaires sur les conditions de prise de vue. D'abord 19P est basse sur l'horizon et pour moi au-dessus d'Avignon qui est le côté le plus pollué de mon ciel, ensuite la soirée du 20/01 était assez froide mais surtout humide. Le spectre est pris en début de nuit avant que la comète ne soit cachée par la maison du voisin, je pense que ce ciel pas très noir s'est rajouté à la pollution lumineuse pour rendre les images plus difficiles à exploiter. Le résultat de tout cela plus la relative faiblesse du LISA dans le violet donne une image2D assez dégradée en dessous de 4200Å. On doit pouvoir faire beaucoup mieux avec un meilleur ciel.

J'ai d'ailleurs eu un soucis lors du traitement avec ISIS qui me laissait un résidu de raie de pollution à 5462Å et rajoutait (heureusement hors trace du spectre) une trace horizontale intense sur toute l'étendue du capteur. Après avoir fait et refait le traitement en changeant un à un tous les paramètres, je me suis rendu compte que tout rentrait dans l'ordre en désactivant le filtre rayons cosmiques. C'est assez étonnant car j'ai traité plusieurs centaines de spectres avec ce filtre activé sans n'avoir jamais rien noté de tel.
Bon le plus important, c'est que cela soit "tombé en marche" même si je ne m'explique pas le phénomène :-).



Le spectre montre à la fois un continuum de lumière solaire réfléchie par les poussières mais aussi un spectre d'émission.

Concernant les poussières, si on superpose au spectre de 19P le spectre d'une étoile G2V, on voit clairement la trace de l'empreinte des raies d'absorption du spectre solaire dans le spectre de 19P. J'utilise pour ça le spectre de l'étoile G2V (HD 13043) pris la même nuit dans la proximité angulaire de 19P.

Image

Image

Image


Pour les émissions de gaz, on voit le CN à 3883Å qui est évident, quelques raies de C3 et les deux bandes de Swan du C2, quelques raies que j'attribue à NH2, les trois raies [OI] qu'on retrouve très souvent sur les spectres de comète dont on se demande toujours s'il vient de la comète, de l'airglow tellurique ou bien des deux.
Il y avait aussi à 6160Å et 6200Å des raies qui pourraient être H2O+, mais rien de bien net.

Cela pourrait être une cible intéressante à tenter pour un UVEX sous un bon ciel.

Hubert
Hubert Boussier
 
Posts: 145
Joined: Fri Aug 17, 2012 12:55 pm

Re: Comète 19P Borrelly

Postby etienne bertrand » Tue Jan 25, 2022 4:09 pm

Merci Hubert pour ton CROSA (CROA spectro). c'est agréable d'avoir un CR bien détaillé !

Le pic sur les cosmiques sont peut être dû à une image ou tu as de gros cosmiques ?

En tout cas le spectre est bien clair et bien acquis !

A+
etienne bertrand
 
Posts: 1032
Joined: Mon Aug 31, 2015 11:26 am

Re: Comète 19P Borrelly

Postby Jean-Pierre Masviel » Thu Jan 27, 2022 9:45 am

Bonjour Hubert,

Merci pour ce beau spectre et les commentaires qui l'accompagnent.

G. van Buitenen la donne plutôt à une magnitude de 9 sur son site ( http://astro.vanbuitenen.nl/comets ), et S. Yoshida vers 8 ( http://www.aerith.net/comet/future-n.html ), ce qui en fait une comète relativement brillante (ie accessible avec un LISA ou ALPY). Après, l'estimation des magnitudes cométaires est toujours délicate, selon que l'on prend la magnitude totale ou celle du pseudo noyau.

Sinon, C/2017 K2 (Panstarrs) devrait être intéressante à suivre cette année en spectro pendant plusieurs moins.

Jean-Pierre
LHIRES III # 24, ALPY 600, Atik 314
http://astrosurf.com/jpmasviel/
Jean-Pierre Masviel
 
Posts: 33
Joined: Thu Oct 06, 2011 12:54 pm

Re: Comète 19P Borrelly

Postby Hubert Boussier » Thu Jan 27, 2022 11:04 am

Bonjour Jean Pierre,

Pour ce qui est de la magnitude de la comète, comme tu le dis, il est difficile de comparer les choses sans entrer plus dans les détails.

Le site de Vanbuitenen donne pour "aujourd'hui" une magnitude, sans spécifier dans quelle bande de longueur d'onde, (probablement l'ensemble du spectre visible), ni si cette magnitude est mesurée ou estimée. Pour Yoshida, c'est une prévision faite plusieurs mois à l'avance, des fois çà marche, des fois cela ne marche pas.
En plus pour une comète, le rayon de mesure a une grande influence sur le résultat. Ce que je constate c'est que, quand on regarde sur la base "comète" du LESIA, en magnitude m2 (rayon de mesure de quelques arc seconde), avec ce filtre JC V je suis environ une magnitude plus élevée que des mesures m2 faites sans filtre, qui sont elles mêmes plus élevées de une à deux magnitudes que les mesures m1 (rayon de mesure de quelques arc minute) ce qui permet d intégrer la coma et s'approcher de ce que l'on voit sans instrument ou avec des jumelles.

Ce que j'indique est la magnitude que j'ai mesurée avec un filtre photométrique Astrodon V Johnson-Coussins le 20/01 avec un rayon de mesure d'environ 2 fois la FWHM ( rayon type m2). Ces conditions sont dictées par le fait que j'utilise ensuite cette valeur de magnitude pour transformer les intensités relatives en densité de flux et donc la mesure de magnitude doit se faire avec un filtre dont on connait le profil de transmission car ce profil est utilisé dans le processus de conversion.



Si j'en crois les dernières mesures ajoutées à la base "comètes" 67P et 104P qui sont proches du soleil (0.6UA), seraient peut être accessibles en spectro, en plus elles sont bien placées dans le ciel en début de nuit. Il faut profiter de l’absence de Lune et du beau temps pour les essayer mais en sachant que souvent les magnitudes m1 sont trompeusement optimistes par rapport à ce que l'on peut espérer obtenir lorsqu'on fait un spectre.
Qui sait on sera peut-être déçu en bien

Hubert
Hubert Boussier
 
Posts: 145
Joined: Fri Aug 17, 2012 12:55 pm


Return to Comets

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 0 guests

cron

x